Mes débuts à l’I T C F Mis débuts à l’I T C F
L’Institut Technique des céréales et des fourrages, avait pour mission d’expérimenter les Céréales et les Fourrages, dans toutes les régions de France.ChaqueTechnicien Expérimentateur avait deux, voir rarement trois départements, sous sa responsabilité. Il devait, avec le quadrillage des Conseillers Agricoles sur le terrain, et souvent à leur demande, mettre en place des essais à répétitions, pour étalonner des variétés nouvelles, voir à la fin d’inscription au catalogue des céréales, par rapport aux meilleurs témoins cultivés et reconnues. Ayant eu la chance de parcourir mes deux départements, et connaissant bien le milieu Agricole ; je connaissais les régions d’implantation de mon futur travail. Quand je repense aujourd’hui aux noms des villages ou des essais d’orge de printemps avaient été implantés :Campistrous 65300, Tournay 65190, Loubajac 65100, Gardères 65320, Séron 65320, Lareule 65700, Vieuzos 65230 , ceci pour les Htes Pyrénées.

Et pour les céréales d’automne Barran 32350, Vic fezansac 32190, Frégouville 32490, Clermont Savès 32600, Auradé 32600 ,Lectoure 32700, Sempessere 32340, Castera Lectourois 32700 .

Cela vous paraîtra peut être un peu superflu, mais il vous montre qu’un expérimentateur ne passe pas son temps dans sa station expérimentale mais est au contact des agriculteurs, avec leurs conseillers agricoles, et pour moi un peu de nostalgie, ainsi peut-être aussi pour les agriculteurs qui liront ces lignes ; c’était dans les années 62 63 64.

Dans ces années là, les Maïs se semaient en station Expérimentale, ou dans les environs, car plus délicats quand aux notations, au semis manuel (avec une canne et deux grains) battage (à l’égrenoir, enfin très moderne ! Des réunions sur le terrain, avec les Agriculteurs, avant la récolte des céréales permettait de juger les variétés avant battage. La récolte des céréales avaient lieu à la Moissonneuse batteuse, les parcelles faisaient en moyenne 100m² et permettaient de bien maîtriser les rendements puisque nous avions 6 répétitions de chaque Variété.

Pour une vulgarisation plus large, nous animions des mises en place de champs de variétés, en Céréales et de Maïs, correspondant mieux a chaque terroir. Nous aurons l’occasion plus tard de décrire la mise en place d’un essai Céréales.

 

 

L’Institut Tèchnico dé las céréalos é dous fourratgés, aoué pèr missioun d’éxpériméntà las Céréalos é lous fourratgés, diguén toutos las régious dé Franço.Cado technicièn expériméntatur aouè dus, raromén très, départoméns sous sa rèsponsabilitat. Qué déouéouo, dambé lou quadrillatgé dous conseillès agricolos suou tèrrén, é soubén a la suo démando, bouta én plaço, éssais à répétitioun, éntà étalouna variétats naouèros, bézé proché de l’inscriptioun aou cataloguo dé naouèros variétats, pér rapport à las meillous variétats cultivados é récounégudos.

Quéy aut la chanço d’aoué parcourut mous dus départoméns, é counégut bièn lou meyloc agricolo. Quém pèrmétou dé dévina l’implantatiou dou mén futur travail. Quan pénsi aouéy aous noms dous villatgés, ou lous éssais d’ordi dé printém èron  éstats implantats, Campistrous 65300. Gardères 65320,séron 65320, Tournay 65190, Loubajac, Lareule, Vieuzos, 65230. Aco éntà las Haoutos Pyrénéos.

E éntaou départomén dou Gérs : Barran 32350, Vic Fezansac 32190, Frégouville 32490, Clermont Savès 32600, Auradé 32600, Lectoure 32700, Sempeserre 32340, Castéra Lectourois  32700.

Aco bous pot paréché un paou superflus, més qué bous mountro qu’un èxpériméntatur nou passo pas soun tém diguén la statioun èxpériméntalo, més qu’éy aou countact dous agriculturs, dambé lous counseillès  agricolos, é énta jou un paou dé noustalgio , bélèou tabé éntaous agriculturs qué légiscon aquéros lignos.Qu’èro diguén las annados soixanto dus, soixanto très, soixanto quaté.

Diguén aquéros annados, lous millocs sé sémouaouon én statiou éxpériméntalo, ou diguén lous énvirous, més délicats éntà las noutacious, é aou sémis manuel( dambé uo canno cruzo é dus gragnous), é lou battatgé a l’ésgruadé (aco èro modèrno). Réunious suou tèrrén, dabé lous agriculturs, aouan la récolto dé las céréalos pèrmétéouon dé jutja las variétats aouan battatgé. La récolto dé las Céréalos aouè loc à la moissonuzo batuzo, las parcèlos hazèouon én moyèno 100m², é pèrmétéouon dé bien mèstriza lous réndoméns, obténguts dabé chés répétitious dé cado  variétat.

Entà uo vulgarizatioun més rapido, qué plaçaouon pèços dé variétats dé céréalos é dé milloc qué courréspoudéouon méillou à cado pétito régioun. Qu’aouran més tard l’aoucasioun dé déscrioué l’implantatioun d’un éssai dé céréalos.