Les relations :   ITCF – CACG.

Est ce le mois d’Aout, mois de vacances, qui incite à la   réflexion, ceci m’amène à vous conter dans les années 75, les relations entre   deux Instituts spécialisés :

l’ITCF   (aujourd’hui Arvalis) chargé sur les départements 32 et 65  d’effectuer des expérimentations à son   propre compte au service des Agriculteurs, par le quadrillage des conseillers   agricoles, de différentes provenances. A effectuer chez les Agriculteurs, à   la demande, et avec le concours des Conseillers Agricoles, des démonstrations   de champs de bonne culture.

La GACG   « les coteaux de Gascogne »   était une compagnie d’aménagement chargée d’améliorer une grande région de   Coteaux, en intensifiant les vallées par des ressources d’irrigation, et les   pentes par de l’élevage extensif. Deux programmes différents, mais se   croisant parfois, et dont il fallait éviter les doublons, ce qui fut toujours   notre souci. Dotée de moyens importants, mais aussi d’un programme très   importants, allant jusqu’à la restructuration de vallées importantes   (remembrement). La CACG était aussi prestataire de services pour l’INRA   (recherche Agronomique) et des maisons privées de recherche.

C’est donc   l’Ingénieur chargé de l’expérimentation, qui fut mon 1er relais avec cet organisme,   que j’appellerais Pierre, et qui fit la liaison jusqu’à la fin de ma carrière   d’Agronome. C’était un homme compétent, discret, avec lequel nous nous étions   pris d’amitié, ce qui facilitait nos relations. Il participait a toutes nos   manifestations avec les Conseillers Agricoles des deux départements, en ce   qui concernait le programme ITCF.

 Il y avait pour le département du Gers, un   correspondant auprès des Conseillers Agricoles, Jacques (aujourd’hui   disparu), il faisait remonter  les   demandes de mises en place de champs de démonstrations, ou de visites à   prévoir. Pour les Htes Pyrénées, compte tenu du faible nombre de conseillers   Agricoles, c’est le chef du SUAD (Service d’utilité Agricole du   Développement), le tout constituant le réseau des correspondants directs de   l’ITCF.

Tout cela vous permet de voir comment nous étions arrivés à créer une   équipe de travail solidaire et efficace en matière de Céréales et de   fourrages. Il était très intéressant de voir à la fin du printemps, pour les   Céréales et les fourrages, et en été pour les Maïs et Sorghos, ces réunions   communes de visites des techniciens et Agriculteurs, ayant œuvrés ensemble à   la mise en place de ces réalisations au service de tous.

Je me souviens des   débuts de mon activité dans les années 60, ou je me trouvais souvent en face   de clans, ou l’on entendait parler de « l’un », ou de   « l’autre », que cela était agréable pour nous d’avoir réussi à   travailler pour le même objectif, servir l’Agriculteur.

J’aurais l’occasion   un peu plus tard de vous commenter la mise en place, avec des moyens communs,   d’un programme d’exploitation intensive des coteaux du Savès 31 par un   troupeau de brebis en plein air intégral,    CACG-ITCF.

 

Las rélatious :   ITCF- CACG.

Es qui lou més d’Aouch, més dé bacansos, qu’èxito à la   réflèxioun, aço  m’amio a bous counta diguén las annados soixanto quinzé, las rélatious éntré dus Instituts spéçializats :

 l’ITCF   (aouéy Côtaus dé Gascougno) cargat suous départoméns dou Gérs   é dé las Haoutos Pyrénéos d’éffèctuà expériméntatious à   soun propé coumté aou sèrviçi dus Agriculturs, pou cadrillatgé   dous Counseillès Agricolos, dé différéntos prouvénénços. A   éffèctua ché aous Agriculturs, a la   démando, é dabé lou concours dous Counseillès Agricolos, démounstratious   dé pèços dé bouno culturo.

La CACG « Lous Coteaux dé   Gascougno » èro uo   Coumpagnio d’aménatjomén cargado d’amélioura uo grano régioun dé Costos, én   inténsifia las valléos pèr réssourços d’irrigatioun,   é las péntos dabé éjléouatgé éntansif Dus   programos différéns, més qué sé croutzaouon dabus cops, é dounc caléouo   éjbita lous doubléts, ço qu’èro toutjours nosté souçi. Doutado dé moyèns émpourténs , més tabén dé   programos rédé émpourténs, qu’anaouon dinco la restructuratioun   dé valléos émpourténtos (rémémbromén). La CACG èro tabén prèstatari dé sèrviçis entà l’INRA (réssèrco Agronomiquo) é   éntà mayzous privados dé réssèrco.

Qui dounc l’Engéniur   cargat dé l’èxpériméntatioun, qu’éstèc moun prumè rélais dab aquét Organismé, qué   l’appèlérèy Pierre, é qué hèsquout    la liaizoun dinco ma fin dé carrièro d’Agronomo. Ero un homé   coumpétén, discrèt, dambé qui én préngouy   d’amistat, ço qué façilitaouo nostos rélatious. Qué   participaouo à toutos nostos manifèstatious   dabé lous Counseillès Agricolos dous dus départoméns,   én so qué councèrnaouo lou programo ITCF.

Qué y aouè éntaou départomén dou Gers un courrèspondén   aou proché dous counseillès   Agricolos, Jacques, (aouéy, disparut), qué hazéouo   rémounta las démandos d’implanta pèços dé   démounstratioun, ou dé visitos à prévézé. Enta las Haoutos Pyrénéos counté téngut dou noumbré dé Counseillès   més réduits, qu’èro lou chèf dou SUAD (serviçi d’utilitat Agricolo dou   dévelopomén), lou tout counstituaouo la tramo dous courréspondéns   dirècts dé l’ITCF.

Tout aco vous pèrmét dé bézé coumo èron arribats a créa uo équipo dé trabail soulidario é éfficaço èn   matièro dé Céréalos é dé fourratgés. Qu’èro énteréssén dé bézé à la fin dou Printrémps,   éntà las Céréalos é lous Fourratgés,   é én éstiou éntaous Millocs é Sorghos, aquéros réunious coumunos dé visitos dé Tèchnicièns é Agriculturs, aoué trabaillat énsémblé a boutà én plaço aquéros réalizatious aou sèrviçi dé touts.

Qu’ém brémbi aou début dé mas   activitats diguén las annados soixanto, oum mé   troubaoui én faço dé clans, oun énténéouon   parla dé « l’un »   ou dé »l’aouté », quéy ço   qué nous èro agréablé a nouzaous d’aoué réussit a trabaillà éntaou mêmo objectif, servi l’Agricultur.

Qu’aourèy laoucazioun drin més tard dé vous couménta l’organizaçioun, dabé moyèns coumuns, d’un programo d’exploitatioun intensivo dé las côstos dou   Savès. 31., pèr un troupèt d’aoueillos én plén ayré   intégral, CACG-ITCF.

.

Visite champ de démonstrations blé dans le Savès. 32600.

Visite de champs de Variétés de Maïs