Archives pour la catégorie 2015 a nos jours

Adiou Lou Georges dou Cadet

« Lucienne PERES, son épouse, Alain, Serge et Mireille ses enfants, ont la tristesse de vous faire part du décès de Georges PERES, survenu le 11 avril 2016 à l’âge de 82 ans. Pendant toutes ces années où Georges a défendu notre Gascogne, il a écrit 4 ouvrages, animé un blog, fait naître un béret conçu… Lire la suite »

DVD « Un Homme passionné de son pays et de son patois »

Chers amis, suite à la projection au Ciné Astarac de Mirande du documentaire réalisé par le « Photo Vidéo Club Mirandais » le 24 mars 2016, nous vous informons (surtout pour ceux qui n’étaient pas là !) que le DVD est disponible à la vente au siège de l’association. Il relate la saga des 4 livres réalisés… Lire la suite »

167. Noël dans le Haut Astarac

167. Noël  dans le Haut Astarac. C’était  en 1939, dans un village limite des Hautes Pyrénées, j’avais 6 ans, et je me vois encore chaussé de galoches avec des semelles en bois, cloutées de caoutchouc, repassant dans ma petite tête, les évènements de cette soirée du  24 Décembre ou devait passer le père Noël.  Il… Lire la suite »

166. Déceptions et regrets.

166. Déceptions et regrets. Comment ferait votre serviteur, s’il ne venait pas, encore une fois, vous rappeler sa déception de voir se créer cette grande région, dont il ne peut pas prononcer le nom. Non pas que celui-ci lui soit désagréable, bien au contraire, mais  à condition qu’il s’arrête à la Garonne. Dans son N°148 :… Lire la suite »

165. Gascons,et fiers de l’être.

165. Gascons et fiers de l’être. Que ces paroles chantent bien à nos oreilles, et font du bien à nos cœurs vieillissants. Eh bien oui, comme nous le rappelait notre bon roi Henri (IV) notre Gascogne se trouve sous la protection de la Montagne, du fleuve, et de la mer  (l’aile gauche de la Garonne,… Lire la suite »

164 Réprouès dé Gascougno.

164.Réprouès dé Gascougno (4) 45. Béroy en Cugnèro, lait én carrèro.La bèoutat és pot déjgrada én préngué atgé, l’énvèrso és passo tabèn. 46.Trop ou poc, gasto lou joc. Trop d’argént nou rén pas més hèyrous, la mizèro tapoc. 47.L’ayguo courénto ni, ni salo ni maou oudourénto. L’ayguo qué débaro dé las péntos, y claro, é… Lire la suite »