Archives pour la catégorie 1948 – 1958

N°39 – Retour à Clermont

Retour à Clermont Rétour à Claramount C’est donc en Septembre 61, que nous retournons à Clermont après avoir effectué mon stage dans un groupement d’Agriculteurs hautement qualifiés. Je me préparais donc à faire mes débuts à ITCF (Institut Technique des Céréales et des Fourrages) a l’école St Christophe à Masseube 32140 .J’entreprenais en même temps, de… Lire la suite »

N°38 – Le Facteur

Le Facteur Lou Factur Quand on arrive dans un village, qu’elle est la personne que vous voyez en premier dans votre cour, c’est le facteur.  Porteur de bonnes et mauvaises nouvelles il participe souvent à vos joies, et compatis à vos peines, car en 1958 le facteur à encore le temps. Le facteur m’a toujours… Lire la suite »

N°37 – L’interrogation ?

L’interrogation ? L’Entérrougaçioun ? Comme raconté il y a quelques chapitres,  en Novembre 1958 naquit notre 1er fils Alain. Quand à moi je continuais a passer de la propriété, au tracteur de l’entreprise, à la vente de tracteurs, et a ma formation Agricole. Fin 1958 mon frère  Pierre  est libéré du service militaire, reviens à la maison,… Lire la suite »

N°36 – Un rêve

Un rêve Un soungé Intéressé comme tout citoyen responsable, de l’avenir de notre pays, et de l’élection du futur président de la république, j’ai fais un rêve révélateur, que je vous transmet. J’aurais l’occasion après, d’y ajouter quelques commentaires. : 1° Nous aurons besoin d’un homme honnête, travailleur, sincère, bon gestionnaire, économe, et parlant vrai. 2°Il faut… Lire la suite »

N°35 – Les prestations

Les prestations Las préstatious Que voulait dire ce mot barbare en 1950, rien a voir avec les prestations familiales « quoi que » C’était à l’époque en hiver des travaux réalisés sur les chemins ruraux, et endroits publics (cimetière,  exploitations de carrière à graviers, curage de fossés, etc.)Tous les ans le percepteur ( comptable de la Commune)… Lire la suite »

N°34 – Evolution dans la famille

Evolution dans la famille Evouluçioun diguén la famillo La ferme continue à se développer normalement, bien équilibrée avec l’entreprise agricole, et le travail avec mes frères, et quelques employés éventuellement. L’œil du père étant toujours là pour parer à toute surprise. J’avais entrepris la représentation de matériel Agricole avec une certaine réussite ; Je suivais quelques… Lire la suite »

N°33 – Noces et fêtes locales, en Astarac

Noces et fêtes locales,  en Astarac Noços é hèstos localos, én Astarac Il est intéressant je pense, de se rappeler ce qu’étaient ces évènements dans les années 50 avec leur ferveur, leur coutume, et j’oserait presque dire leur faste. Tout d’abord le mariage, il se préparait au moins un an avant. Du côté de la… Lire la suite »

N°32 – La bicyclette

La bicyclette La Bicyclétto Je pense qu’a elle seule, et tout ce qu’elle a représenté pour la jeunesse de l’époque, elle mérite un chapitre particulier.1er moyen de déplacement pour les jeunes gens et jeunes filles dans les années 50. Elle était la consécration de pas mal d’examens, ou d’entrée dans la vie active des jeunes… Lire la suite »

N°31 – Proverbes et Dictons

Proverbes et Dictons Réprouès é dictouns Pour la pentecôte le pain d’orge fait de la croûte.Ce qui veut dire que l’orge change de couleur, et deviens blond à maturité.  Celui-là se noierait dans un crachat. Se dit d’une personne anxieuse ayant peur d’entreprendre.   Le bon Dieu plume les oies. Il neige.   Le rapiéçage… Lire la suite »

N°30 – Où en étions-nous en famille

Où en étions-nous en famille Aou n’èron én famillo Nous avions pris nos marques dans la Commune, et également dans cette grande maison, qui avait  été la propriété et la consulte d’un docteur .Maison de maître de 10 pièces principales, plus les services, en bon état mais à rafraîchir petit à petit. Mon père pensait… Lire la suite »