158 Soixante ans de vie rurale en Astarac

A la demande de nombreux internautes, il m’a été demandé,  au bout de 157 chapitres, de faire un récapitulatif rapide du passé. Ce résumé sera fait en 2 chapitres.

Je suis né à Manas Bastanous en 1933, sur une exploitation de 13 ha, 7 ha dans le Gers, et 6 ha dans les Htes Pyrénées. Pour agrandissement, mes parents achètent une exploitation en 1948, à Clermont Pouyguilles, et s’y installent avec leurs 4 enfants.

Je me marie en 1958 sur l’exploitation agricole.

Conseiller Agricole en 1959, je rentre à l’ITCF (Institut Technique des Céréales et des Fourrages) en 1961. Responsable de l’expérimentation et des essais, de Maïs, céréales et fourrages sur les départements du Gers et des Htes Pyrénées.

Je quitte l’ITCF en 1979 pour m’intéresser à la promotion immobilière, restauration de fermes anciennes, et créations de hameaux à la campagne.

Je prend ma retraite en 1993.

Maire de Clermont de 1971 à 1977.(fatigué je ne représente pas, mais j’avais prévenu un an avant).

Président du Foyer Rural de 1960 à 1970.

Président du relais Départemental des gîtes de France de 1972 à 1977.

L’objectif de ma vie : soutenir la Gascogne et son Patois Gascon.

Je n’ai passé un jour de ma vie sans penser, et parler le patois Gascon.

Handicapé par une polynévrite des membres inférieurs depuis l’an 2000, j’habite Mirande depuis 2004. Ayant un petit tremblement qui m’empêche d’écrire lisiblement, je me suis converti à l’ordinateur en 2002 (avec l’aide d’un « coach » évidemment.

je crée un blog www.lepatoisgascon.fr  et après l’encouragement de passionnés (aujourd’hui disparus) qui me décident à écrire le patois parlé phonétiquement.

Et depuis maintenant 4 ans, j’ai réalisé 157 chapitres écrits en Français-patois Gascon.

Mais les anciens me demandent, pourquoi ne pas faire un livre, car ils ne vont pas sur l’ordinateur, et puis un livre reste toujours un livre. 

158 Soixant’ans dé bito ruralo.

A la démando dé noumbrous internotos, en démandant aou cap dé 157 chapitrés, dé hai un récapitulatif, dé la bito passado. Aquét résumat sérà hèyt én dus chapitrès.

Soy néscut à Manas Bastanous én 1933, sur uo èxploitatioun dé 13 ha, :7 ha diguén lou Gérs, et 6 diguén las Haoutos Pyrénéos. Entà s’agrani,  mous paréns croumpèn uo èxploitatiou én 1948, à Clermount  Pouyguillès, é s’y énstallèn dab lous 4 dronlés

Qu’ém maridèy én 1958 sur l’èxploitatiou Agricolo.

Conseillè Agricolo én 1959, qu’éntri à l’ITCF ( Enstitit Tèchniquo dé las Céréalos é dous fourratgés) én 1961. Rèspousablé dé l’èxpériméntatioun é dous éssais dou milloc, céréalos é fourratgés suous départoméns dou Gérs é dé las Haoutos Pyrénéos.

Qué quitti l’ITCF én 1979, éntà m’intéréssa à la proumoutioun immobilièro, restaouratious dé bordos anciènos, é créatious dé « quartiès » à la campagno.

Qué préngui ma rétraito én 1993.

Mairo dé Claramount dé 1971 à 1977

(fatiguat,noun réprézénti pas, més qu’aouèy abertit un an aouan).

Présidént dou Foyè rural dé 1960 à 1970

Présidént dou Rélais Départoméntal dous Gîtos dé Franço dé 1971 à 1977.

L’objectif dé ma bito : Magnifià la Gascougno, é soun Patouès Gascoun.

N’èy pas passat un jour dé ma bito sénsé pénsa, é parla lou Patouès Gascoun.

Handicapat pèr uo Polynévrito dous mémbrés énfériurs démpuch l’an 2000, qu’habiti Mirando démpuch 2004. Qu’èy un pétit tramblomén qué m’émpècho d’éscrioué lisiblomén, qu’én soy counbèrtit à l’ordinatur én 2002 (dambé l’aydo d’un « coach »évidamén).

Quéy créat un blog www.lepatoisgascon.fr, é aprèsl’éncouratjomén dé passiounats (aouéy disparuts) qu’én décidèn à éscrioué lou patouès parlat, phonétoquomén.

E démpuch aro 4 ans, qu’èy réalizat 157 chapitrés éscrious én Francés-Patouès Gascoun.

Més lous ancièns én démandon pèrqué nou pas hai un libé, érés nou ban pas sur internèt, et dé més un libé y toujours un libé.