145 Réprouès.Surprés dé bous bézé prèsqué cado jour, aquét chapitré légit suou « blog », qué baou énsaja dé boun broubà quaouqu’un dé més.

 

35 Un éstroun éntà qui hai goy, y un momoy (Patouès Bigourdan)

Touts lous gouchs soun diguén la naturo

 

36 Sé nou sabés pas oun bas, r’appèlot d’oun béngués.

Réprouè bièn pénsat, qui toutjours las raçinos qué mous aydéran à troubà lou boun camin.

 

37 Dé raço lou can qué casso

Sé dit d’un dronlé ou dronlo, qu’a las calitats ou lous défaous dou pay ou dé la may.

 

38 Poulit én cugnèro, laid én carrèro.

Sé dit  d’un maynat, trop poulit aou brès, cat pèrd après à la jouénésso.

.

39 Cap dé taoulo, vénté dé loup.

La pèrsouno dou cap dé taoulo, quéy la mès atjado, ou la més véntrudo

 

40 Qué y a à béoué, é à minja.

Sé dit d’un fait pas trop clà, oun y pot aoué plusiurs soulutious.

 

41 Bouno nado, quan lou pan saouto.

Réprouè ancièn, racountat quan lou pan cay dé la taoulo, la nado sérà bouno ?

 

42 Qu’arit ou qué plouro, coumo la gato de Sainto Douro.

Sé dit d’uo hénno cambianto é sénsiblo, passan bisté dé l’aryzé à las larmos.

 

43 Sénto Cathérino aouè très hillos,sént Andrèou l’at capérè dé nèou.

Aco sé dit én Bigorro, qu’anounço la prumèro nèou dou  vinto cinq (Cathérino) aou trènto (Andrèou) Nouvémbré.

 

44 Qui biou én èspérà, mourich én caga.

Sé dit dé pèrsounos qué pénson qué l’abéngué règlérà toutés lous problèmos, é qu’arribon èn fin dé bito, sénsé aoué reagit.

 

45 L’hiouèr qui diguéns un sac,  si pas aou cu qui aou cap.

L’hiouèr hai soun camin, si pas douriou sérà tardiou, més l’hiouèr passérà.

 

Lou bén d’aoutan arribo én chioulà, è s’én tourno én ploura

Après uo périodo dé bént dé d’aouan, lou bén dé darrè amio la ploujo.

Proverbes et dictons.Surpris de vous voir, presque tous les jours lire ce chapitre sur mon « blog », Je vais essayer de vous en trouver quelques uns de plus.

 

Un « étron » pour qui ca fait plaisir, vaut une violette.

tous les gouts sont dans la nature.

 

Si tu ne sais pas ou tu vas, rappelle toi d’où tu viens.

Proverbe très ‘profond’, c’est toujours les ‘racines’ qui vous aident à trouver le bon chemin.

 

De race, le chien chasse

Se dit d’un garçon ou d’une fille qui a les mêmes qualités, ou défauts que son père ou sa mère.

 

Trop Beau au berceau, un peu moins dans sa jeunesse.

Tout est expliqué dans le titre

 

Bout de table, ventre de Loup

La personne du bout de table, est soit le « patriarche », soit le plus ventru.

 

Il y a à boire ét à manger.

Se dit d’une histoire pas très claire, ou il peut y avoir plusieurs solutions.

 

Bonne année quand le pain saute.

Dicton ancien, racontant que quand le pain tombe de la table, l’année sera bonne ?

 

Elle rit, et elle pleure comme la chatte de Ste Dode.

Se dit d’une femme changeante et sensible, qui passe facilement des rires aux larmes.

 

St Catherine avait trois filles, saint André lui a recouvert de neige.

Ceci se dit en Bigorre, quand la première neige s’annonce pour la Ste Catherine ( 25 Novembre) à la St André ( 30 Novembre)

 

Qui vit en espérant, meurs en (chiant)

Se dit de personnes qui pensent que l’avenir règlera tous leurs problèmes, et qui arrivent en fin de vie, sans avoir réagit.

 

L’hiver est dans un sac, s’il n’est pas au fond, il est dessus.

L’hiver fait son chemin, s’il n’est pas précoce, il sera tardif, mais il passera.

 

Le vent d’autan arrive en sifflant, et se retire en pleurant.

Après une période de vent de devant, le vent du couchant amène la pluie.