L’avion de Clermont.Nous devrions acheter un avion, dit l’Espéron.
Pardon,il faudrait en parler au Maire dit Le Talabère.
Cele va faire beaucoup de frais dit le Pérès.
Cele pourrait  quand même « un gros os » dit le Pujos.
Que vont dire les gens, on va pouvoir faire de « beaux péts » dit  le Moundét.
Ceci est une bonne nouvelle  dit Le Rivière.
Ou allons nous trouver un terrain dit Le Labadens.
L’atterrissage à la plaine du château dit le Chatelain.
II nous le faudrait avant la chandeleur dit leTrésère.
Cela peut être bien, dit le Paulain.
Avec ca nous pourrons faire des excursions dit le charron.
Assez de place pour tous, au « diable soit », dit Le Laurentie.
Nous l’avons besoin assez Iéger, dit le boulanger.
II n’y faudrait pas trop de fer nous dit le Dulerm.
D’une bonne longueur, dit le Minguou.
Et d’une bonne largeur, trois mètres et demi dit le Rey.
Pour voler il faut de belles ailes, dit Le Piquomal.
Et trois petites roues  pour se poser, dit Le Pourquet.
Et de jolis ailerons, dit Le Roux.
Et un bon gouvernail, dit Le Ducay.
Surtout ne laissions rien au hasard,  dit Le Duffard.
II nous faut un confort assuré, dit Le Fossat.
On verra le village depuis le Ciel, dit Le Quenèl.
Et aussi la misère plus forte, dit Le Laporte.
Ce n’est pas a qui va nous amener du blé dans le grenier, dit Le Cordonier.
On pourra y rentrer beaucoup de gens, dit Le Loubens.
Nous irons a Toulouse a pleine volée, dit Le Douat.
Voir la Camargue, et atterrir a Arles, dit Lou Caries.
II faudra le peindre aux couleurs de Clermont, dit Le Bacon.
Pour le payer nous ferons marcher le « piston » dit Le Fabaron.
Pourvu qu’il y ait des sièges confortable, dit Le Rouquaou.
Je te rajouterais un petit banc personnel, dit Le Baget.
Un bon escalier pour monter, je ne suis pas trop leste dit Le Dumestre.
Un avion ne se loge pas dans un « trou », dit Le Laburthe.
Pour le garer, iI nous faut trouver un loyer, bit Le Sabathier.
Cela sera mieux qu’une automobile, dit Le Mejaville.
E bien nous allons pouvoir nous « monter le col », dit Le Pédescoi.
Monter la dedans, je préfère rester dehors, dit La Péfore.

Lou Georges dou Cadet.

 

L’avioun dé Claramount..

Déourén croumpaun avioun,sa dits L’Esperoun.
2. Pèrdoun, en calérè parla aou mairo, sa dits Lou Talabèro.
3. Aco ba hai forco frais, sa dits Lou Pérès.
4. Pouyré quand mèmo èsté « un gros os », sa dits Lou Pujos.
5. Que ban dizé lou moundé, ban poudhai de bèts péts, sa dits Lou Moundét.
6. Aco i uo bouno noubèlo, sa dits Lou Riviero
7. Aou n’ey que ban trouba un terrén, sa dits Lou Labadens.
8. L’atterrissage a la plaine du château, sa dits Lou Chatelain
9. Lou mous caléré aouan la candélèro, sa dits Lou Trésèro
10  Aco pot èsté bièn, sa dits Lou Paulain
11. D’ambaco pouyran hai, excursioun sa dits Lou Charroun.
12. Prou de plaço énta touts, aou diablé sio, sa dits Lou Laurentio.
13. Que l’aouen bezouy ougè sa dits Lou Boulangè.
14. Y caléré pas trop de hèr, sa dits Lou Dulhèrm.
15 .D‘uo bouno loungou ,sa dits Lou Minguou.
16. E d’uo bouno largou,trés mèstrés et mey, sa dits Lou Réy.
17. Enta boula caou de bèros alos, sa dits Lou Piquomalo.
18. E trés poulits arroudèts, sa dits Lou Pourquét.
19. E de poulits alerous sa dits Lou Rous
20. E un boun gouvemail, sa dits Lou Ducay
21. Surtout caou decha arén aou hasard, sa dits Lou Duftard.
22. Que mous caou un counfort assegurat, sa dits Lou Fossat.
23. Onverrà levillage depuis le ciel, sa dits lou Quenèl.
24. Et tabé la misèro més forte, sa dits Lou Laporto.
25. 1 pas aco Qué mous ba mountà lou blat aou graè, sa dits Lou Courdouniè.
26. Y pouyran hai cabé forço géns, sa dits Lou Loubens.
27. Seran à Toulouso en dus ahumats, sa dits Lou Douat.
28. Bézé la Camarguo é atteri a ArIés, sa dits Lou Caries.
29. Lou calerà pindrà a las coulous dClaramount, sa dits Lou Bacoun.
30. Enta l’argén hairan marcha lou « pistoun », sa dits Lou Fabéroun.
31. Pourbu qui y aoujo siètgés de coumo caou, sa dits Lou Rouquaou.
32. T’y ajoutéréy un pétit banquét personèl,sa dits Lou Baget.
33. Un boun escalè entà mountà, soy pas trop  lèsté, sa dits Lou Dumèstré.
34. Un avioun sé lotjo pas diguén uo tuto,sa dits Lou Laburtho.
35. Entà Fembarra mous caou trouba un louguè, sa dits Lou Sabathiè.
36. Aco sérà mélllou qu’uo automobilo, sa dits Lou njobiio.
37. E be mous ban poudé « mountà lou col », sa dits Lou Pédescoi.
38. Mountà aquiou diguén, préfèri démourà déhoro, sa dits La Péforo.

Lou Georges dou Cadet